contactplan du site
ok

Etat de l’art, recherche bibliographique, suivi de la littérature scientifique...

Aujourd’hui, pour évoluer et s’adapter à son environnement> Somme de toutes les conditions abiotiques et biotiques ayant une incidence sur la vie, le développement et la survie d'un organisme ou d'une communauté biologique., l’entreprise a besoin de maîtriser l’information.

Bio-Tox fournit aux entreprises cette information via son service de veille et son réseau d’experts. La veille englobe la collecte, l’organisation et l’analyse de l’information dans le but de faire avancer l’entreprise dans un environnement> Somme de toutes les conditions abiotiques et biotiques ayant une incidence sur la vie, le développement et la survie d'un organisme ou d'une communauté biologique. connu et donc maîtrisé.

exemples :
- Recherche et synthèse de données scientifiques sur les impacts des centres de stockage de déchet> Tout résidu d'un procédé de production, de transformation ou d'utilisation ; toute substance, matériau, produit ou plus généralement tout bien meuble abandonné, ou que son détenteur destine à l'abandon ; toute substance ou tout objet dont le détenteur a l'obligation de se défaire (Loi n° 75.633 du 15 juillet 1975). La réglementation française distingue les déchets inertes, des banals (déchets ménagers et assimilés), et des industriels spéciaux. (source : Guide BRGM - Gestion des sites (potentiellement) pollués – mars 2000)s sur l’environnement> Somme de toutes les conditions abiotiques et biotiques ayant une incidence sur la vie, le développement et la survie d'un organisme ou d'une communauté biologique. (SITA, 2003),
- Mise au point d’une méthodologie de prise en compte des expositions à court terme (type accidentelle) à des toxiques ayant des effets à long terme – Exemple des cancérigènes et reprotoxiques (RECORD),
- Recherche sur les voies de valorisation de déchet> Tout résidu d'un procédé de production, de transformation ou d'utilisation ; toute substance, matériau, produit ou plus généralement tout bien meuble abandonné, ou que son détenteur destine à l'abandon ; toute substance ou tout objet dont le détenteur a l'obligation de se défaire (Loi n° 75.633 du 15 juillet 1975). La réglementation française distingue les déchets inertes, des banals (déchets ménagers et assimilés), et des industriels spéciaux. (source : Guide BRGM - Gestion des sites (potentiellement) pollués – mars 2000)s issus de la production thermique d’énergie (projet).







Mentions légales | Plan du site | Contact